Maquette

La maquette radiocommandée

La Maquette Radiocommandée est la reproduction la plus exacte possible d’un aéronef existant ou qui a existé. La définition « Maquette » vient du fait de reproduire, si possible dans les moindres détails, le grandeur à une échelle réduite. Tout ce qui est fonctionnel à l’extérieur sur le réel devrait l’être sur le modèle réduit (trains rentrants, volets de courbure, becs de bord d’attaque, etc…). Le vice peut même être poussé à réaliser un manche à balais qui bouge, ou à avoir des écrans LCD sur le tableau de bord.

Cette discipline très enrichissante permettra à chacun, selon ses goûts, de faire vivre ou revivre certaines époques de l’aviation. Des trapanelles du début du XXe siècle au Dassault Rafale en passant par les incontournables warbirds, tous les types d’aéronefs et périodes de l’aviation pourront être reproduits. Pour le haut niveau de compétition, la recherche documentaire / photos / plans est une des phases les plus longues et doit être faite avant même de découper le moindre bout de bois ou de tissus de verre.

Il parait évident que pour se lancer dans cette aventure, le choix personnel du modèle est primordiale. Cependant, tout dépend ce que l’on vise : En compétitions Internationales, la précision attendue du modèle reproduit nécessite impérativement de construire un modèle dont le réel est encore existant et si possible accessible pour prendre toutes les photos nécessaires, cotes, etc… Il est tout à fait possible de reproduire des modèles dont plus un seul réel n’existe de nos jours, mais la réalisation du dossier statique en sera plus compliquée et non adapté à la compétition de haut niveau.

En compétition, vol radiocommandé Maquette, on trouve 8 catégories :

  • National Avions Hélicoptères et Planeurs : Porte d’entrée en compétition, l’accent est donné sur le vol, le Statique comptant pour 20% de la note.
  • F4C : Catégorie Internationale avec une limitation de poids à 15kg sans carburant ou batteries de propulsion pour les modèles électriques. Le jugement statique dure en moyenne ¾ d’heure et compte pour 50% du total des points.
  • F4H : Catégorie Internationale avec une limitation à 15kg sans carburant ou batteries de propulsion, le jugement Statique est allégé (1/4 d’heure) et compte pour 33% du total des points.
  • F4G : PROVISOIRE : Catégorie Internationale avec une limitation à 20kg sans le plein de carburant ou batteries de propulsion et à 25kg avec, le Statique a la même proportion qu’en F4C.
  • F4K : PROVISOIRE : Catégorie Internationale Hélicoptères avec limitation du poids à 23kg avec le carburant ou sans les batteries de propulsion.
  • F4J : PROVISOIRE : Catégorie internationale par Equipe.

Le jugement se fait en 2 actes : le Statique et les Vols.

  • Le Statique : Pour les catégories Internationales, le modèle est placé à 5 mètres des juges et va être inspecté sous tous les angles, de la justesse des formes au placement d’un rivet en passant par l’exactitude de la peinture… Le concurrent devra fournir un dossier statique aux juges, établi selon des critères bien définis. Pour la catégorie Nationale, le statique est effectué juste avant le vol du concurrent et le modèle est jugé directement au sol avec un dossier de quelques photos.
  • Les vols : Au nombre de 3, le concurrent devra réaliser 4 figures imposées et 6 figures libres (au choix du concurrent en fonction de la possibilité de l’aéronef grandeur reproduit) Pour les catégories Avions. Pour la catégorie Planeur et Hélicoptères, ce sera 8 figures au total.